top of page
Rechercher

Crises d’angoisse : les 7 erreurs à éviter pour retrouver la sérénité

Dernière mise à jour : 23 nov. 2023

L’angoisse, cette invitée indésirable qui peut surgir à tout moment, sans prévenir. Si vous avez déjà ressenti une crise d’angoisse, vous savez à quel point cela peut être déconcertant. Mais ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul(e)…


Crises d’angoisse : les 7 erreurs à éviter pour retrouver la sérénité

L’angoisse, qu’est-ce que c’est ?


L’angoisse est un sentiment intense de peur ou d’appréhension, souvent accompagné de symptômes physiques, tels que des palpitations, une transpiration excessive, des tremblements, des étourdissements et une sensation d’oppression. Elle peut être déclenchée par des situations stressantes ou surgir de manière inattendue, donnant lieu à ce que l’on appelle des crises d’angoisse.



Les différentes formes d’angoisse :


Crises d’angoisse : les 7 erreurs à éviter
  • Trouble d’anxiété généralisée (TAG) : anxiété excessive et prolongée à propos de divers événements ou activités de la vie quotidienne.

  • Phobies spécifiques : une peur intense et irrationnelle d’un objet ou d’une situation particulière, telle que la peur des araignées (arachnophobie) ou de l’avion (aviophobie).

  • Panic attack : des attaques de panique soudaines et intenses, accompagnées de symptômes physiques graves, comme des douleurs thoraciques et des sensations de mort imminente.

  • Troubles obsessionnels compulsifs (TOC) : pensées obsessionnelles récurrentes, suivies de comportements compulsifs visant à les apaiser.

  • Troubles de stress post-traumatique (TSPT) : angoisse persistante suite à un événement traumatisant, comme un accident ou une agression.

  • Anxiété sociale : peur intense des interactions sociales, souvent associée à l’évitement de situations sociales.

  • Trouble de panique avec agoraphobie : attaques de panique accompagnées de la crainte de se retrouver dans des endroits où l’aide pourrait ne pas être disponible.



Les 7 erreurs à éviter lors des crises d’angoisse :


1. Ignorer les symptômes : ne minimisez pas les sensations physiques et émotionnelles ressenties pendant une crise d’angoisse. Il est essentiel de reconnaître et d’accepter ce qui se passe.


2. Se couper du monde : s’isoler n’est pas la solution. Recherchez le soutien de proches, d’amis ou de professionnels de la santé mentale pour vous aider à traverser ces moments difficiles.

3. Éviter les déclencheurs : éviter exclusivement les situations qui déclenchent l’angoisse peuvent au contraire la renforcer. Au lieu de cela, travaillez sur des stratégies pour les affronter progressivement.


4. L’automédication : évitez l’automédication avec des substances comme l’alcool ou les drogues, car elles peuvent aggraver l’angoisse à long terme.


5. Négliger la respiration : la respiration profonde et contrôlée peut aider à calmer une crise d’angoisse. Ne sous-estimez pas son importance.


6. L’auto-diagnostic excessif : évitez de vous plonger dans une recherche obsessionnelle des symptômes en ligne. Cela peut amplifier l’anxiété. Consultez plutôt un professionnel de la santé.


7. L’auto-jugement : ne soyez pas trop dur envers vous-même. L’angoisse n’est pas un signe de faiblesse, mais une réponse naturelle au stress. Acceptez-vous et cherchez de l’aide si nécessaire.


Crises d’angoisse

Crise d’angoisse : suivre une thérapie ?


Envisager de se faire suivre grâce à une thérapie est une option intéressante si vous faites face à des crises d’angoisse récurrentes ou en tout cas, fréquentes. La thérapie peut être extrêmement bénéfique pour les personnes qui luttent contre l’angoisse et les troubles anxieux en général.

  • Compréhension et soutien : les thérapeutes spécialisés dans le traitement de l’anxiété et des crises d’angoisse sont formés pour comprendre les causes sous-jacentes de vos symptômes et vous fournir un soutien adapté à vos besoins.

  • Outils de gestion : les thérapeutes enseignent des techniques de gestion de l’anxiété, telles que la respiration profonde, la méditation, la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) et d’autres approches qui vous aideront à faire face aux crises et à les prévenir.

  • Identification des déclencheurs : travailler avec un thérapeute vous aidera à identifier les déclencheurs spécifiques de vos crises d’angoisse, ce qui est essentiel pour les prévenir.

  • Réduction de l’impact : la thérapie aide à réduire l’impact des crises d’angoisse sur votre vie quotidienne, ce qui vous permet de vivre de manière plus sereine.

  • Stratégies à long terme : votre thérapeute vous aidera à développer des stratégies à long terme pour gérer l’anxiété et prévenir les rechutes.

  • Soutien émotionnel : en plus des techniques de gestion de l’anxiété, la thérapie offre un espace sûr pour exprimer vos émotions et vos préoccupations, ce qui peut être très libérateur.

  • Personnalisation : les approches thérapeutiques sont adaptées à chaque individu, en fonction de ses besoins spécifiques, de son histoire et de sa situation personnelle.


L'apport de la thérapie systémique

La thérapie systémique peut être bénéfique pour les personnes qui font face à des crises d'angoisse. La thérapie systémique est une approche de la psychothérapie qui se concentre sur les relations et les interactions entre les membres d'un système, comme une famille, un couple, ou même un individu au sein de sa propre vie. Elle vise à comprendre comment les schémas de communication et les dynamiques relationnelles peuvent contribuer aux problèmes psychologiques, y compris les crises d'angoisse :

  1. Exploration des dynamiques familiales : si les crises d'angoisse sont liées à des conflits ou des problèmes relationnels au sein de la famille, la thérapie systémique peut aider à identifier ces problèmes et à travailler sur des solutions pour améliorer les relations familiales.

  2. Identification des schémas de communication : la thérapie systémique peut aider les individus à identifier les schémas de communication malsains qui peuvent contribuer à l'anxiété.

  3. Prise de conscience des facteurs déclencheurs : les crises d'angoisse peuvent être déclenchées par des situations spécifiques ou des événements traumatiques. La thérapie systémique peut aider les individus à identifier les facteurs déclencheurs de leurs crises d'angoisse et à développer des stratégies pour les gérer plus efficacement.

  4. Soutien social : la thérapie systémique peut également impliquer des séances de thérapie familiale ou de groupe, ce qui peut fournir un soutien social important pour les personnes souffrant de crises d'angoisse. Le fait de se sentir compris et soutenu par d'autres peut être très bénéfique.

  5. Changement de perspective : la thérapie systémique encourage souvent les individus à voir leurs problèmes sous un angle différent. Cela peut aider les personnes atteintes de crises d'angoisse à développer une compréhension plus profonde de leur propre situation et à explorer de nouvelles façons de faire face à l'anxiété.

Prendre la décision de se faire suivre en thérapie est un pas courageux vers la gestion de l’angoisse. Si vous ressentez des crises d’angoisse qui affectent votre qualité de vie, il est fortement recommandé de consulter une thérapeute qualifiée pour obtenir un soutien approprié.


Vous n’êtes pas seul(e)
25 vues0 commentaire
bottom of page