Thérapie des schémas : ne plus être son juge intérieur "je ne suis pas assez si, je devrais être comme cela..."

 

Comment ça marche ? Restaurer un dialogue intérieur entre nos différentes parties de personnalité au service d’un soi Adulte plus unifié

 

Le travail porte sur vos propres systèmes de croyances et d’émotions. Ceux-ci- sont portés par des sous-personnalités appelées « parties », figées à la suite à la suite d’un traumatisme. Le  travail en thérapie permet de recréer un dialogue intérieur entre ces différentes parties.       

 

Les parties naissent dès le plus jeune âge, dès qu'un individu entre en contact avec sa famille, sa culture, la société dans laquelle il vit....et qui l'influencent au point de développer des comportements en relation avec son besoin d'être aimé, avec ce que l'on attend de lui, même si cela ne correspond pas à ce qu'il est fondamentalement. Elles apparaissent tout au long de la vie. Certaines sont archétypales, c'est à dire qu'elles sont présentes en chacun de nous : le juge, l'enfant intérieur, le critique, le sauveur... d'autres sont  propres à l'individu.

Ce schéma est stocké à un niveau inconscient dans la mémoire à long terme épisodique et dans la mémoire à long terme.

La partie adulte-Mode Adulte Sain- est incapable de gérer cette partie émotionnelle infantile dont elle cherche à tout prix à éviter les souvenirs et les émotions. Ces tentatives d’adaptation sont en grande partie fondées sur les trois grands types de défense vis-à-vis du danger :  la fuite se manifeste par la stratégie d’évitement, la sidération est présente dans la stratégie de soumission, et l’affrontement dans les attitudes de compensation,

Les schémas précoces mises en évidence par  JeffreyYoung et Janet S.Klosko, spécialistes de la thérapie cognitive à partir de 1985 ont permis d’établir le Young Schéma Questionnaire (YSQ) afin d’avoir un diagnostic précis.

Avez-vous l’impression que vous êtes souvent votre propre juge intérieur, éprouvez-vous souvent un sentiment de honte, d’imperfection, ou de soumission dans le cadre de vos relations, voir un évitement systématique de tout lien affectif engageant ou au contraire un manque d’autonomie avec une recherche systématique de fusion avec l’autre ?

 

Autant de schémas de pensées et croyances limitantes... Nous sommes notre propre juge intérieur mais parfois des schémas dysfonctionnels nous enferment dans des scénarios de vie répétitifs.

Qui parle quand vous parlez ? L’enfant, l’adulte, le parent punitif ou protecteur, ou l’ensemble de ces différentes facettes de votre personnalité ?

Théorie des schémas et troubles dissociatifs de la personnalité :  êtes-vous présent à vous même et aux autres ? 

 

La théorie des schémas intègre aussi la notion de dissociation, initialement pour rendre compte de la clinique du trouble de la personnalité borderline. Les troubles de l’attachement, souvent dans une enfance précoce, peuvent provoquer une structure dissociative de la personnalité qui se manifeste par des changements émotionnels soudains aussi propres au trouble de la personnalité bordeline en psychopathologie clinique.

C'est quoi un trouble dissociatif ?

Une sensation de détachement de soi et/ou de son environnement (trouble de la dépersonnalisation/déréalisation. en apprendre davantage ) Une incapacité à se souvenir d'informations personnelles importantes, souvent associée à un traumatisme ou un stress (amnésie dissociative).

La condition dissociatif d'identité (DID) est une affection complexe qui prend généralement beaucoup de temps avant d'être correctement diagnostiquée. 

Plusieurs fois, avant de finir par recevoir un diagnostic de DID, les personnes atteintes de DID sont d'abord diagnostiquées avec d'autres conditions telles que:. 

  • Dépression, qui est un problème d'humeur extrêmement faible ou triste. Changements d'humeur, qui sont des problèmes d'humeur allant d'un extrême à un autre. 

  • Anxiété, crises de panique ou autres problèmes d'anxiété

  • Pensées suicidaires, en raison du niveau élevé de stress que les personnes atteintes de DID éprouvent souvent

  • alcool ou consommation de drogues, comme une tentative de faire face aux stress

  • Troubles de stress post-traumatique, une condition qui peut être vu après individus éprouvent stress élevé ou même situations menaçant vie 

  • Trouble de personnalité, une condition où individus ont problèmes graves avec régulation émotionnelle et contrôle leurs sentiments, souvent vus chez les personnes ayant subi un traumatisme antérieur

Dans le Manuel diagnostique et statistique des conditions mentaux (DSM-5), la condition dissociatif d'identité (DID) est en fait l'un des trois conditions dissociatives associées. 

Les deux autres sont: 

  • La condition de dépersonnalisation-déréalisation. 

    • Les principales caractéristiques sont le sentiment de dépersonnalisation et / ou de déréalisation. 

    • Dépersonnalisation: Se sentir détaché ou à l'extérieur de vous-même; l'impression que vous regardez un film. 

    • Déréalisation: Sentiment que le monde n'est pas réel.

    • Les symptômes peuvent durer quelques instants ou peuvent durer des années et peuvent aller et venir. 

 

  

18 Schémas précoces de Young et différents modes

 

Séparation et rejet

 

  • Abandon/Instabilité

  • Méfiance/Abus

  • Manque affectif

  • Imperfection/Honte

  • Isolement social

 

Manque d’autonomie

  • Dépendance/incompétence

  • Peur du danger et de la maladie

  • Fusionnement /Personnalité atrophiée

  • Echec

  • Manque de contrôle et de limites

  • Droits personnes exagérées/Grandeur

  • Contrôle de soi /Autodiscipline insuffisante

 

 

Stratégies

  • Assujetissement

  • Abnégation

  • Recherche d’approbation et de reconnaissance

 

 

Excès de contrôle et de limites

  • Négativité /Pessimisme

  • Surcontrôle émotionnel

  • Idéaux exigeants/Critique excessive

 

 

Les modes : regroupement de schémas précoces et ou de stratégies précoces actifs chez un individu.

Certains modes sont la persistance d’état émotionnel infantile

  • Ex : Mode Enfant vulnérable avec des émotions comme la peur, la tristesse, la honte, ou Enfant en Colère.

D’autres modes sont défensifs

  • Comme le mode Protecteur détaché avec un mécanisme d’évitement, ou internalisation d’un fonctionnement parental comme Parent Punitif.

Pour en savoir plus sur la théorie des schémas :

  • Une vidéo : Les schémas 

  • Deux livres : 

livre : Système familial intérieur : blessures et guérison: Un nouveau modèle de psychothérapie
livre Je réinvente ma vie