top of page
Rechercher

Charge mentale à la rentrée  : délivrée, libérée et GÉRÉE !

Dernière mise à jour : 3 oct. 2022

Voilà, les vacances sont terminées et, soyons franches, on a toutes envie d’envoyer les enfants dans une colonie lointaine et, pourquoi pas, d’y envoyer aussi Chéri…


Non bien sûr, quoi que… 😉


Charge mentale à la rentrée  : délivrée, libérée et GÉRER !

Il faut dire que les vacances n’ont peut-être pas été de tout repos… En effet, si on y réfléchit bien, qu’avez-vous réellement changé pendant ces quelques jours ou semaines de vacances ?


Allez, on vous aide ? Trois petites questions :

  1. Qui s’occupait de savoir quoi manger ?

  2. Qui s’occupait du linge ? (Pendant trois semaines, il a bien fallu laver quelques vêtements quand même…)

  3. Qui s’occupait des affaires à mettre dans le sac de plage ?

Je parie que la majorité d’entre vous a répondu : VOUS ! Non ?


Si je me trompe, tant mieux ; cela montre que vous avez su vous faire aider, lâcher prise, prendre du temps pour vous, accepter de perdre du temps et changer votre regard sur les choses.


Sinon… Il est temps de réorganiser votre agenda, au risque d’aborder la rentrée en mode « je veux des vacances », ce qui serait paradoxal, puisque justement, vous en venez …


Alors, pas de panique, voici des conseils à mettre en pratique dès la rentrée pour ne pas vous laisser submerger par tout et tout le monde et ne pas perdre le bénéfice de ces congés bien mérités.


Comment ? Juste avec quelques règles à mettre en pratique et un peu de bonne volonté de la part de toute la famille pour se sentir bien dans ses baskets, dès le premier jour de retour au bureau !


6 conseils pour alléger la charge mentale de la rentrée

6 conseils pour alléger la charge mentale de la rentrée
  • Vous faire aider : la règle n’est pas seulement valable en vacances et vous pouvez tout à fait demander de l’aide, en fonction de l’âge de chacun. Ici, il ne s’agit pas de demander à votre bambin de deux ans d’aller vider la grosse poubelle, au risque de le voir disparaître dedans ! Mais il peut quand même mettre les serviettes sur la table ou son tee-shirt dans le bac à linge.


  • Lâcher prise : accepter de ne pas tout contrôler et foutez-vous la paix ! Ce n’est pas grave si vous aviez prévu de mettre votre linge à sécher dehors et qu’il pleut. Transformez cet épisode de pluie et passez un après-midi pâte à modeler ou jeux de société avec vos enfants.


  • Prendre du temps pour vous : arrêtez de courir partout et plongez-vous dans un bon bain chaud et parfumé (la lavande et la clémentine ont des vertus déstressantes).


  • Accepter de perdre du temps : arrêtez de culpabiliser et asseyez-vous devant votre film préféré avec un bon chocolat chaud.


  • Changer votre regard sur les choses : vous sentez que vous allez craquer ? Voici une bonne méthode : le cerveau ne pouvant pas faire deux choses en même temps… fredonnez votre air préféré ! Sourire assuré pour démarrer du bon pied.


  • Consulter un thérapeute : la charge mentale est un « travail de gestion, d’organisation et de planification qui est à la fois intangible, incontournable et constant, et qui a pour objectif la satisfaction des besoins de chacun et la bonne marche de la résidence », selon la chercheuse Nicole Brais (Université Laval, Québec), 4 mars 2021. Un travail thérapeutique vous aidera à comprendre ce que vous vivez en mettant des mots sur les maux, en faisant un travail sur vos croyances profondes qui ont été ébranlées et en vous aidant à lâcher prise sur l’idée d’être et de devoir être un parent parfait ! Burn-out parental et charge mentale : délivrée, libérée et GÉRÉE !




17 vues0 commentaire

Comments


bottom of page