top of page
Rechercher

TDAH chez l’adulte : quand l’attention fait défaut

Le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est largement reconnu chez les enfants, mais lorsqu’il s’agit des adultes, les idées reçues prennent souvent le dessus sur la réalité clinique. Contrairement aux croyances populaires, le TDAH n’est pas un trouble que l’on "dépasse" nécessairement avec l’âge.


TDAH chez l’adulte

Pour de nombreux adultes, le TDAH reste une lutte quotidienne, avec des symptômes qui se transforment et s’intègrent subtilement dans le tissu de leur vie adulte. Cette méconnaissance généralisée contribue à une prise en charge tardive, voire inexistante, laissant de nombreuses personnes sans le soutien nécessaire pour évoluer correctement et surmonter les défis personnels et professionnels


Symptômes du TDAH chez l’adulte

Les adultes atteints de TDAH peuvent ne pas présenter les mêmes symptômes que les enfants, avec moins d’hyperactivité visible, par exemple, mais ils peuvent éprouver des difficultés considérables dans la gestion de leur temps, dans l’organisation, le respect des objectifs et la régulation de leurs émotions. 



Distractibilité et difficultés de concentration

Les adultes atteints de TDAH luttent contre une distractibilité marquée, rendant difficile le maintien de l’attention sur des tâches monotones ou prolongées. Cette difficulté à filtrer les distractions extérieures et intérieures peut entraver leur performance au travail et dans leurs activités quotidiennes, menant souvent à un sentiment d’échec ou d’inadéquation.


Procrastination et difficultés à organiser les tâches

La tendance à remettre au lendemain ce qui peut être fait aujourd’hui est particulièrement prononcée chez les adultes avec TDAH. Cette procrastination n’est pas due à un manque de volonté, mais plutôt à des difficultés d’organisation et à une perception altérée du temps, rendant la gestion des priorités et des échéances particulièrement ardue.


L’oubli, compagnon de route

Les rendez-vous manqués, les clés égarées ou les obligations oubliées sont des anecdotes familières pour les adultes atteints de TDAH. Ces oublis fréquents ne sont pas un signe de négligence, mais plutôt une caractéristique du trouble, affectant leur fiabilité dans leurs relations personnelles et professionnelles.


Impulsivité 

L’impulsivité chez les adultes avec TDAH peut se manifester par des décisions hâtives, des achats impulsifs ou des interruptions fréquentes dans les conversations. Ce trait, souvent interprété de manière erronée comme un manque de considération, peut conduire à des difficultés dans les interactions sociales et professionnelles.


Une hyperactivité intérieure

Contrairement à l’image stéréotypée de l’enfant hyperactif, l’adulte avec TDAH peut expérimenter une forme d’hyperactivité plus interne, se sentant constamment agité ou incapable de se détendre. Cette agitation peut être épuisante et contribuer à un sentiment général d’anxiété.


Montagnes russes émotionnelles

La régulation émotionnelle est souvent un défi, avec des réactions exacerbées aux événements quotidiens. Cette hypersensibilité émotionnelle peut entraîner des sautes d’humeur imprévisibles, compliquant davantage les relations personnelles et la stabilité émotionnelle.



Traitement du TDAH chez l’adulte

Le traitement du TDAH chez l’adulte nécessite souvent une approche multifacettes, combinant des médicaments, des thérapies comportementales et des stratégies d’adaptation pour gérer les symptômes.


Médication : une bouée de sauvetage

Les médicaments, principalement les stimulants, jouent un rôle clé en améliorant la concentration et en réduisant l’impulsivité et l’hyperactivité. Les options non stimulantes sont également une alternative pour ceux qui ne les tolèrent pas.


Thérapie : reconstruire les fondations

La thérapie cognitivo-comportementale aide à déconstruire les schémas de pensée négatifs et à développer des compétences organisationnelles et de gestion du temps, offrant des outils pratiques pour surmonter les défis quotidiens.


Coaching et soutien : des guides sur le chemin

Un coaching spécifique au TDAH peut offrir des stratégies sur mesure pour l’organisation et la priorisation, tandis que les groupes de soutien fournissent un espace de compréhension mutuelle et d’échange de conseils.


Mode de vie : petits changements, grand impact

L’alimentation, l’exercice et une routine de sommeil régulière sont des piliers dans la gestion des symptômes, contribuant à une meilleure santé globale et à une réduction de l’anxiété.


Le TDAH chez l’adulte : un voyage vers la résilience, là où l’attention fait défaut, mais jamais l’intention



"En déconstruisant les préjugés et en adoptant une approche plus nuancée, nous pouvons convertir le "déficit" en différence, l’"attention" en atout, et l’"hyperactivité" en source d’énergie créative."

Sandrine Declerck - Thérapeute à Paris 15 et en ligne




13 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page